Découvrez nos offres affinitaires

Une étude personnalisée.

Cliquez ici

FIDELISEZ VOS CLIENTS

Le marketing affinitaire.

Cliquez ici

DISTRIBUEZ NOS PRODUITS

Une nouvelle source de marge.

 

Cliquez ici

Juin 2013 : lancement de VieAuto

 

La Panne mécanique en France

Une grande majorité pense être couverte en cas de panne de panne mécanique sur son véhicule par son assureur.

S’il est vrai que souvent, l’assureur propose l’organisation et la prise en charge d’un dépanneur permettant de ramener le véhicule en panne chez le réparateur, le coût des réparations n’est jamais couvert.

Les garanties « panne mécanique » ne sont proposées qu’à l’achat du véhicule (et encore uniquement si achat chez un professionnel revendeur) et sont rarement d’une durée supérieure à 24 mois.

Il est quasiment impossible, en France, de souscrire une garantie de type « panne mécanique » pour couvrir son véhicule une fois que ce dernier n’est plus couvert par la garantie du constructeur ou celle du garage où l’on a acheté cette voiture (où alors des garanties à des tarifs prohibitifs et pour un niveau de garantie très restreint).

Et il ne faut pas oublier que l’on ne dispose d’aucune garantie sur les pannes (sauf les vices cachées) lorsque l’on achète un véhicule à un particulier, ce qui représente environ 4 millions de transaction chaque année.

Le parc roulant français d’automobile a un âge moyen de 8.3 ans et en permanente augmentation, ce qui indique que les français gardent leur véhicule de plus en plus longtemps et se trouvent confrontés à un risque de panne grandissant.

C’est pourquoi nous avons inventé

La clarté : Ce qui est garanti est ce que l'on a « Sous le Capot » du véhicule !

L'accessibilité : Votre voiture a moins de 12 ans et 150.000km, elle peut entrer dans le programme VieAuto !

La souplesse : Votre budget est contraint ? Vous choisissez le prix que vous allez payer chaque mois !

La lisibilité : Vous tombez en panne, vous savez directement à quoi vous avez droit. Finis les calculs d'apothicaire et les décisions arbitraires !